Ministère de l’Éducation Nationale et de l'Alphabétisation

Activités des Régions

02-09-2019 | (AIP) nam/kp

Les mathématiques, une partie du patrimoine de l’humanité, selon le Pr Saliou Touré

post

Yamoussoukro, 1er sept (AIP) -Le président de la société de mathématique de Côte d’Ivoire (SMCI), le Pr Saliou Touré, a indiqué, samedi à Yamoussoukro, que les mathématiques constituent une partie importante du patrimoine de l’humanité vu que cette discipline intervient dans presque tous les domaines de la vie courante.

Le professeur émérite de mathématiques a expliqué que les mathématiques, de par leurs applications nombreuses et variées, constituent un facteur important du développement humain et interviennent dans le développement économique, dans la planification, dans la géographie et dans des sciences qui se considéraient jusqu’à une date récente comme totalement étrangères aux mathématiques.

“C’est la raison pour laquelle les pays africains doivent procéder à la formation de mathématiciens et de nombreux savants de haut niveau, capables non seulement de transmettre le message des mathématiques, mais aussi de mettre les mathématiques au service du développement de leurs pays”, a dait le Pr Saliou Touré qui présidait à l’INPHB de Yamoussoukro la cérémonie de clôture de l’école de mathématique africaine (EMA) et de l’école de mathématique de Yamoussoukro (EMY).

Créées en 1977, la SMCI et l’Union mathématique africaine ont entrepris de développer les mathématiques dans tous les pays africains. L’EMA a été créée pour contribuer au rayonnement des mathématiques en formant des mathématiciens de haut niveau et en permettant aux jeunes générations de mathématiciens à travers toute l’Afrique de mieux se connaître et briser l’isolement du monde scientifique international.

L’EMA, organisée à l’INPHB de Yamoussoukro, a enregistré 40 étudiants en mathématique dont neuf femmes en Master 1 et 2 ainsi qu’en doctorat sélectionnés dans six pays africains dont la Côte d’Ivoire.
(AIP) nam/kp