739481 vues
armoirie
le ministre
logo
Document sans titre

Actualité



CICG Education non formelle: un atelier sur le lancement du cadre de collaboration intersectoriel des acteurs Mer. 15 Mai 2024
photo


Abidjan, le 15 mai 2024 - Un atelier sur "le lancement du cadre de collaboration intersectoriel des acteurs de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle en Côte d’Ivoire", s’est ouvert, ce mardi 14 mai 2024 à Abidjan-Cocody, en présence de la conseillère technique de la ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation (MENA), Yvette Aya Kouassi.
Prévu sur deux jours, l’atelier avait pour objectif de proposer une plateforme d’échange et de réflexion pour l’optimisation et l’amélioration de la Coordination en Alphabétisation et de l'Éducation non formelle (AENF).
La représentante de la ministre Mariatou Koné a indiqué que cette initiative ambitionne de relever un défi de ce sous-secteur, à savoir une absence de synergie entre les acteurs et une faible coordination de leurs actions. « Cette plateforme que nous lançons aujourd’hui se doit d’être un outil précieux pour renforcer la synergie et la coordination des actions des différents acteurs de l'Alphabétisation et de l'Éducation non formelle. (…) Les actes qui en sortiront devront aider pour améliorer la qualité, la pertinence et l'accessibilité des programmes d'alphabétisation et d'éducation non formelle en Côte d'Ivoire », a-t-elle déclaré.
Selon Yvette Aya Kouassi, le lancement de cette plateforme sera l’occasion de fédérer les actions des différentes directions. Elle s’est réjouie que le programme de lancement soit meublé d’activités conséquentes qui augureraient d’une avancée significative dans les collaborations et la mise en œuvre de grands chantiers de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation.
Aussi, la conseillère technique de la MENA a mis un point d’honneur à la réalisation des États généraux de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation (EGENA) dans le but de rechercher des solutions durables, adaptables et fondées sur le consensus pour répondre aux problématiques de l’éducation.
L’atelier, a-t-elle dit, devra donc parvenir au décloisonnement des collaborations entre les acteurs de l'AENF pour dynamiser le secteur.
La directrice de l’Éducation non formelle, Suzane Traoré, représentant le directeur de la Coordination, du Suivi des Programmes d’Alphabétisation, Yves Souhan Séa, a souligné l'importance de l'engagement de tous les acteurs présents : « Vos contributions et votre soutien seront cruciaux pour la réussite de cette initiative. Ensemble, nous pouvons transformer les défis en opportunités et ouvrir la voie à un avenir meilleur pour tous les citoyens ivoiriens ».
L’atelier a réuni des participants issus du Cabinet du MENA, des représentants des institutions partenaires (UNESCO, UNICEF), les points focaux des organisations de la société civile active et des personnels de toutes les Directions en charge de l’Alphabétisation et de l’Éducation non formelle.
En savoir plus : https://www.gouv.ci/_actualite-article.php?recordID=16856